Inter Press Service News Agency
10:01 GMT    
   Accueil
   Afrique Australe
   Afrique Centrale
   Afrique de l'Est
   Afrique
            de l'Ouest
   Droits de
            l'homme
   Développement
   Environnement
   Population
   Santé
   Education
   Finance
   Politique
   Energie
   Culture
 
 
   ENGLISH
   ESPAÑOL
   FRANÇAIS
   ARABIC
   DEUTSCH
   ITALIANO
   NEDERLANDS
   PORTUGUÊS
   SUOMI
   SVENSKA
   SWAHILI
   TÜRKÇE
RSS / SML
PrintSend to a friend

MEDIAS
IPS a un nouveau président
Sabina Zaccaro

ROME, 25 juin (IPS) - L'Association internationale de IPS a choisi Federico Mayor comme nouveau président de son Conseil d'administration. Il remplace Mario Soares, ancien président du Portugal (1986-1996), qui dirigeait le conseil de IPS depuis 2002.

IPS a également élu son Conseil d'université, qui comprend deux anciens secrétaires généraux de l'ONU, Kofi Annan et Boutros Boutros-Ghali; deux anciens présidents, Mario Soares (Portugal) et Martti Ahtisaari (Finlande); deux anciens Premiers ministres, Toshiki Kaifu (Japon) et Inder Kumar Gujral (Inde); et le fondateur de IPS, Roberto Savio.

Federico Mayor, né en Espagne en 1934, a servi comme directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) basée à Paris de 1987 à 1999.

Mayor était précédemment membre du Parlement espagnol (1977-1978), ministre de l'Education et de la Science (1981-1982) et membre du Parlement européen (1987).

Après avoir décidé de ne pas se présenter pour un troisième mandat à l'UNESCO, il est retourné en Espagne en 1999 pour créer la Fondation pour une culture de la paix. En 2005, le secrétaire général des Nations Unies a désigné Mayor comme co-président du 'High Level Group for the Alliance of Civilisations' (Groupe de haut niveau pour l'alliance des civilisations).

Il est également membre du 'Honorary Board of the International Coalition for the Decade for the Culture of Peace and Non-Violence' (Conseil honoraire de la coalition internationale de la décennie pour la culture de la paix et de la non-violence).

Mayor, qui a travaillé sur des questions relatives à la paix pendant plus de 30 ans, déclare que le rôle d'une agence de presse telle que IPS dans la promotion de la paix est ''essentiel'', parce que le pouvoir des médias est aujourd'hui énorme, et nous recevons beaucoup d'informations partiales et tendancieuses.

''Il est temps pour l'action et le changement, et pour transformer la réalité, nous devons connaître la réalité en profondeur'', a-t-il indiqué à IPS.

Pendant ses 12 ans à la tête de l'UNESCO, le travail de Mayor mettait l'accent sur la promotion de la paix, de la tolérance, des droits de l'Homme et de la coexistence pacifique. Sous sa direction, l'UNESCO a créé le programme de la Culture de la paix visant l'éducation pour la paix; les droits humains et la démocratie; la lutte contre l'isolement et la pauvreté; la défense de la diversité culturelle et le dialogue interculturel; ainsi que la prévention des conflits et la consolidation de la paix.

L'accès aux informations indépendantes peut fortement contribuer à gérer les conflits du monde, a-t-il dit. ''Ce sont des informations trompeuses qui ont conduit à la guerre et aux invasions telles que celle de l'Irak.

''La crise actuelle montre à quel point la liberté d'expression sans restriction et le pluralisme médiatique sont importants pour surmonter les situations actuelles, en particulier la crise alimentaire, et commencer le processus pour l'autre monde possible dont nous rêvons'', a affirmé Mayor.

En tant que nouveau président du Conseil d'administration de IPS, il a déclaré que son ambition sera ''de suivre exactement les objectifs de IPS, qui sont la transparence, la précision et la prévoyance''.

La récente élection triennale de l'Association internationale de IPS a nommé Mario Lubetkin, directeur général de IPS pour un troisième mandat. Journaliste de nationalité uruguayenne, Lubetkin a servi comme correspondant pour plusieurs journaux de la presse écrite italiens et latino-américains, et comme conseiller en communications pour diverses agences de l'ONU et organisations d'intégration régionale en Amérique latine.

''Le défi majeur auquel IPS est confrontée aujourd'hui est de renforcer son rôle en tant que principale agence de presse couvrant toutes les questions de développement et de la société civile. Mais notre objectif est aussi d'avoir une analyse plus profonde de l'impact de la mondialisation, en particulier du point de vue du Sud'', a souligné Lubetkin.

L'Association internationale de IPS a également élu un nouveau Conseil d'administration de 16 membres, avec un équilibre géographique et de genre. Le conseil comprend des journalistes, des universitaires, des experts en communications et des spécialistes en coopération internationale. (FIN/2008)

 

 

 

  Dernières Nouvelles
News in RSS
DEVELOPPEMENT: Nous devons penser autrement à la "sécurité"
AUSTRALIE: Le port de Newcastle bloqué par les Guerriers du changement climatique
IRAN: L’examen d’un document clé à l’AIEA suggère un coup d’Israël
PAKISTAN: Les Ahmadis confrontés à la mort ou à l’exil
ETATS-UNIS: Le budget de la défense peut accroître alors que le public est fatigué de la guerre
OPINION: Il faut l’innovation pour aider les fermes familiales à prospérer
CISJORDANIE: Israël envisage une expulsion massive des Bédouins de la région
ENVIRONNEMENT: Le bambou pourrait être un sauveur face au changement climatique
ETHIOPIE: Le pays montre la voix pour faire prospérer une économie verte
AFRIQUE: Evaluer comment le changement climatique affecte la sécurité alimentaire
More >>