Inter Press Service News Agency
16:41 GMT    
   Accueil
   Afrique Australe
   Afrique Centrale
   Afrique de l'Est
   Afrique
            de l'Ouest
   Droits de
            l'homme
   Développement
   Environnement
   Population
   Santé
   Education
   Finance
   Politique
   Energie
   Culture
 
 
   ENGLISH
   ESPAÑOL
   FRANÇAIS
   ARABIC
   DEUTSCH
   ITALIANO
   JAPANESE
   NEDERLANDS
   PORTUGUÊS
   SUOMI
   SVENSKA
   SWAHILI
   TÜRKÇE
RSS / SML
PrintSend to a friend

ETATS-UNIS
Des réformes pourraient réduire énormément l’immigration africaine
Carey L. Biron

WASHINGTON, 10 mai (IPS) - Des défenseurs de la diaspora africaine aux Etats-Unis ont intensifié une campagne visant à exhorter le Congrès américain à ne pas mettre fin à un programme de visa de longue date destiné à renforcer l'immigration à partir des "pays sous-représentés".

Ce programme, dénommé 'Diversity Visa Lottery' (Loterie visa diversité), a été ces dernières années fortement tourné vers l'immigration africaine. Depuis 2008, les immigrants en provenance de pays africains font près de la moitié des 55.000 visas de travail américains accordés de façon aléatoire annuellement.

Toutefois, selon une proposition bipartisane de repère pour réformer le système d'immigration américain, publié à la mi-avril et débattue actuellement au Sénat, la soi-disant loterie visa diversité serait supprimée (voir la section 2303 du projet de loi). El serait plutôt remplacée par des visas "fondés sur le mérite" visant à ouvrir les portes des Etats-Unis aux travailleurs hautement qualifiés, en particulier dans les domaines de la science, la technologie et de l'ingénierie.

Si elles étaient adoptées, les dispositions relatives à la loterie visa diversité prendraient effet en octobre 2014.

"Nous sommes préoccupés par le fait que le plan du Sénat de supprimer la loterie visa diversité arrêtera le flux futur de l'immigration en provenance des pays africains et affectera négativement la composition future de l'Amérique", a déclaré le 6 mai, dans un communiqué, le Conseil américain du Cameroun (CAC), un groupe de défense basé à Washington.

"La loterie visa diversité est construite sur des principes fondamentaux, démocratiques et égalitaires qui renforcent l'Amérique. Ces principes font la promotion de l’égalité des chances, attirent des entrepreneurs et visionnaires qui contribuent énormément au secteur américain des petites entreprises, et améliorent la qualité de notre vie sociale, économique, politique et culturelle".

Le programme de visa diversité a été créé en 1990 avec pour but de corriger un préjugé dans les lois américaines sur l'immigration contre certains pays. La loterie est ouverte aux citoyens des pays où l'immigration vers les Etats-Unis faisait au total moins de 50.000 au cours de la demi-décennie précédente, et elle se referme une fois que ces niveaux ont atteint une certaine hauteur.

En tant que tel, alors que des pays à forte immigration comme le Mexique, les Philippines et la Chine n'ont jamais été autorisés à entrer dans la loterie visa diversité, le programme a permis un large spectre d'immigrants provenant de pays plus petits ou moins représentés. La représentation en provenance de l'Afrique a été particulièrement importante.

Depuis 2010, par exemple, seulement trois pour cent d’Asiatiques sont devenus résidents permanents des Etats-Unis à travers la loterie visa diversité, tandis que plus de 20 pour cent d’Africains l’ont été. La loterie est ainsi devenue le troisième plus important boulevard de résidence aux Etats-Unis pour les Africains, derrière les demandes d'asile et le regroupement familial.

En effet, le regroupement familial a représenté près de la moitié des voies de résidence aux Etats-Unis pour les Africains au cours des trois dernières années, toutefois ce canal aussi n'est pas inclus dans le projet de loi actuel du Sénat. Le projet de loi actuel se concentre plutôt sur l’entrée des travailleurs hautement qualifiés.

"Les législateurs estiment que la nouvelle proposition ne mettra pas diverses communautés dans une situation désavantageuse, parce que de nouveaux visas leur seront établis - mais ils ont exclu les Africains", a indiqué à IPS, Yves Bouele, un avocat auprès du CAC.

"Ils affirment que tout le monde sera bien servi avec ces nouvelles dispositions, et cela pourrait être vrai, mais cela ne semble certainement pas être le cas pour les Africains. Si la loterie visa diversité est supprimée, nous devons veiller à ce que de nouvelles dispositions continuent de servir les communautés africaines, qui sont réellement mal servies".

Un objectif conservateur

"La loterie visa diversité a eu pour effet de sortir des familles de la pauvreté; offert des opportunités aux familles affectées; et fourni un réservoir de talents pour l'économie américaine", estime le CAC. "Cela a été une politique étrangère très réussie, un instrument de réalisation des droits civils et de sécurité nationale".

En dépit de telles affirmations, les membres républicains du Congrès cherchent à démanteler le programme de visa diversité depuis des années. En effet, Bouele indique que la loterie visa diversité est devenue une question décisive pour la proposition du Sénat.

"Fondamentalement, la loterie visa diversité devait s’en aller afin de s'assurer que les républicains ont soutenu le projet de loi", observe-t-il.

"Et maintenant, les gens craignent que les républicains fassent marche arrière si nous insistons sur la loterie. Pourquoi exactement veulent-ils retirer cela coûte que coûte, je ne suis pas sûr. Nous avons beaucoup de données pour prouver comment la population immigrante africaine a été bonne pour les Etats-Unis".

Plus récemment, la Chambre des représentants, détenue par les républicains, a voté une loi en novembre qui aurait augmenté le nombre de visas d'immigrants hautement qualifiés tout en éliminant la loterie visa pour la diversité - exactement comme le ferait la nouvelle proposition du Sénat.

A l'époque, le président Barack Obama avait menacé d'opposer son veto au projet de loi, le qualifiant de "proposition strictement taillée sur mesure". Alors que le président n'a pas discuté de la loterie visa diversité depuis que le Sénat a dévoilé la nouvelle proposition, d'autres démocrates au Congrès ont exprimé leurs inquiétudes.

"Je suis vraiment déçue que la proposition bipartisane élimine le Programme de visa diversité qui prévoit le flux futur de divers groupes d'immigrants provenant de pays sous-représentés pour avoir la chance réelle d'obtenir le Rêve américain", a indiqué dans un communiqué, Yvette Clarke, un membre de la Chambre des représentants et du Black Caucus au Congrès.

"Bien que des assurances aient été données que le nouveau "Système de points fondé sur le mérite" tiendrait compte de la diversité, mon inquiétude est qu'il n'est pas assez robuste ou viable pour protéger convenablement le flux futur de populations immigrantes diverses aux plans racial et socioéconomique", ajoute-t-elle. (FIN/2013)

 

 

 

  Dernières Nouvelles
News in RSS
MONDE: La déforestation illégale peut nuire à la majorité des produits de consommation
EUROPE: L’opération 'Frontex Plus' diversement appréciée par des organisations
SALVADOR: Des fermiers misent sur le développement durable
SYRIE: Les USA évitent le Conseil de sécurité sur l’invasion imminente du pays
MONDE: Les peuples indigènes veulent être présents dans l'agenda post-2015
AFRIQUE: La division des terres agricoles menace la sécurité alimentaire
GAZA: La guerre est finie mais pas la crise du logement
MEXIQUE: Des immigrés expulsés des Etats-Unis dans l’incertitude à la frontière
SRI LANKA: Des innovations créent l’espoir dans le nord touché par la pauvreté
AUSTRALIE: Des appels à bannir tout déversement dans le récif emblématique du pays
More >>