Inter Press Service News Agency
11:53 GMT    
   Accueil
   Afrique Australe
   Afrique Centrale
   Afrique de l'Est
   Afrique
            de l'Ouest
   Droits de
            l'homme
   Développement
   Environnement
   Population
   Santé
   Education
   Finance
   Politique
   Energie
   Culture
 
 
   ENGLISH
   ESPAÑOL
   FRANÇAIS
   ARABIC
   DEUTSCH
   ITALIANO
   NEDERLANDS
   PORTUGUÊS
   SUOMI
   SVENSKA
   SWAHILI
   TÜRKÇE
RSS / SML
PrintSend to a friend

OPINION
Il faut l’innovation pour aider les fermes familiales à prospérer
Jomo Kwame Sundaram

ROME, 23 oct (IPS) - Les exploitations familiales contribuent à la sécurité alimentaire et la nutrition depuis des siècles, voire des millénaires. Mais avec l'évolution de la demande pour la nourriture ainsi que les ressources naturelles de plus en plus rares et des pressions démographiques croissantes, les fermes familiales devront innover rapidement afin de prospérer.

En attendant, le développement rural durable dépend essentiellement de la viabilité et du succès de l'agriculture familiale. Avec les fermes familiales qui diminuent de taille par l’appropriation et souvent en exploitation également, l’amélioration du niveau de vie à la campagne est devenue de plus en plus difficile au fil des décennies.

L’utilisation des terres agricoles est de plus en plus limitée par la disponibilité de terres arables pour l’exploitation puisque les demandes d’utilisation d'autres terres augmentent. Aborder le développement rural durable implique des considérations économiques et sociales ainsi que des contraintes écologiques et de ressources.

Plus d'un demi-milliard de fermes familiales à travers le monde forment l'épine dorsale de l'agriculture dans la plupart des pays. Bien que les exploitations familiales représentent plus de neuf des 10 fermes dans le monde, elles ont considérablement moins de terres agricoles. Elles constituent les gardiens des ressources agricoles dans le monde et la source de plus de quatre cinquièmes de la production alimentaire dans le monde, mais la plupart sont pauvres et en insécurité alimentaire elles-mêmes.

Le défi en matière d’innovation

Les fermes familiales sont très diverses, et les systèmes d'innovation doivent prendre en compte cette diversité. Alors que certaines grandes fermes sont gérées comme des entreprises familiales, le principal défi pour l'innovation est d'atteindre les petites fermes familiales. Les stratégies d'innovation doivent, bien sûr, tenir compte des conditions agro-écologiques et socio-économiques des fermes familiales.

Les efforts publics visant à promouvoir l'innovation agricole pour les petites et moyennes exploitations familiales devraient veiller à ce que la recherche agricole, les services consultatifs, les institutions du marché et les infrastructures soient inclus. La recherche agricole appliquée pour les cultures, les espèces animales et les pratiques de gestion doit tenir compte des défis rencontrés par les fermes familiales. Un environnement favorable pour le producteur et d'autres organisations communautaires rurales peut donc aider à promouvoir l'innovation.

Les défis auxquels est confrontée l'agriculture et l'environnement institutionnel pour l'innovation agricole sont plus que jamais complexes. Des systèmes et initiatives d'innovation efficaces doivent reconnaître et régler cette complexité. Les stratégies d'innovation agricole devraient se concentrer non seulement sur l'accroissement des rendements et des revenus nets réels, mais aussi sur la conservation des ressources naturelles, et d'autres objectifs.

Un système d'innovation doit considérer tous les acteurs. Par conséquent, il doit tenir compte de la politique contemporaine complexe et de l'environnement institutionnel pour l'agriculture et la gamme d’acteurs engagés dans la prise de décisions, souvent avec des intérêts et des priorités divergents, nécessitant ainsi l’implication approprié du gouvernement.

Les investissements publics dans la R&D agricole, ainsi que les services de vulgarisation et de conseil devraient être augmentés pour mettre l’accent sur l'intensification durable, l'augmentation des rendements et la réduction des écarts de productivité de la main-d’œuvre. Les services de recherche et de conseil agricoles devraient donc chercher à accroître la productivité, améliorer la durabilité, baisser les prix des aliments, réduire la pauvreté, etc.

La R&D devrait se concentrer sur l'intensification durable, continuant d’élargir les limites de la production de manière durable, travaillant de manière systémique et intégrant les connaissances traditionnelles et d’autres connaissances informelles. Les services de vulgarisation et de conseil devraient se focaliser sur la réduction des écarts de rendements et l’accroissement de la productivité de la main-d’œuvre des petits et moyens fermiers.

Nouer des partenariats avec des organisations de producteurs peut aider à s’assurer que les services de R&D et de vulgarisation sont à la fois inclusifs et répondent aux besoins des agriculteurs.

Innovation institutionnelle

Tous les agriculteurs familiaux ont besoin d'un environnement propice à l'innovation, y compris la gouvernance de développement, des conditions macroéconomiques axées sur la croissance, les régimes juridiques et réglementaires favorables aux exploitations familiales, des outils abordables de gestion des risques et des infrastructures de marché améliorées.

Un accès amélioré aux marchés locaux ou plus larges pour les intrants et récoltes, y compris à travers les marchés publics auprès des agriculteurs familiaux, peut fournir de fortes incitations à l'innovation, mais les fermiers des zones reculées et d'autres groupes marginalisés sont souvent confrontés à de grands obstacles.

En outre, les pratiques agricoles durables ont souvent des coûts de démarrage élevés et de longues périodes de remboursement. Par conséquent, les agriculteurs ont besoin d'incitations appropriées pour fournir des services environnementaux nécessaires. Des institutions locales efficaces, y compris les organisations d'agriculteurs, combinées avec des programmes de protection sociale, peuvent aider à surmonter ces obstacles.

La capacité à innover dans l'agriculture familiale doit être soutenue à différents niveaux et dans différents domaines. La capacité et les capacités d'innovation de chacun doivent être développées à travers l'éducation, la formation et la vulgarisation. Les incitations peuvent créer les réseaux et liens nécessaires pour permettre aux agriculteurs, chercheurs et aux autres de partager des informations et de travailler vers des objectifs communs.

Des organisations de producteurs efficaces et inclusives, telles que les coopératives, peuvent être cruciales pour soutenir l'innovation de leurs membres. Les organisations de producteurs peuvent aider leurs membres à mieux accéder aux marchés et à innover et à assurer également une voix pour les exploitations familiales dans l'élaboration des politiques.

L'innovation n'est pas seulement technique ou économique, mais nécessite souvent des dimensions institutionnelles, systémiques et sociales. Un tel point de vue holistique et une approche par rapport à l'innovation peuvent être essentiels pour l'inclusion, l'efficacité et le succès.

Edité par Kitty Stapp

Traduit en français par Roland Kocouvi

* L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture a publié le rapport intitulé La Situation de l'alimentation et l'agriculture: l'innovation dans l'agriculture familiale, le 16 octobre. (FIN/2014)

 

 

 

  Dernières Nouvelles
News in RSS
DEVELOPPEMENT: Nous devons penser autrement à la "sécurité"
AUSTRALIE: Le port de Newcastle bloqué par les Guerriers du changement climatique
IRAN: L’examen d’un document clé à l’AIEA suggère un coup d’Israël
PAKISTAN: Les Ahmadis confrontés à la mort ou à l’exil
ETATS-UNIS: Le budget de la défense peut accroître alors que le public est fatigué de la guerre
OPINION: Il faut l’innovation pour aider les fermes familiales à prospérer
CISJORDANIE: Israël envisage une expulsion massive des Bédouins de la région
ENVIRONNEMENT: Le bambou pourrait être un sauveur face au changement climatique
ETHIOPIE: Le pays montre la voix pour faire prospérer une économie verte
AFRIQUE: Evaluer comment le changement climatique affecte la sécurité alimentaire
More >>